CHRONIQUE DU MONASTERE ANNEE 2022




 

             Lettre de Bouaké 2022

 

 

 

 

 

« Rendez grâce au Seigneur : il est bon ! Eternel est son amour » Ps. 117 (118)

 

Chers frères et sœurs dans le Christ, au travers de cette chronique de l’année 2022 que nous vous adressons, permettez que nous vous présentions pour l’année 2023, nos vœux de paix, de santé, d’amour, de fidélité à la suite du Seigneur par l’intercession de notre Père Saint Benoît.

Nos propos, dès l’ouverture de cette lettre, étaient une invitation à rendre grâce au Seigneur parce que 2022 a été une année vécue paisiblement et joyeusement par notre communauté, ce qui motive notre reconnaissance envers notre Créateur.

 

Quelques évènements marquants

« Vivre des chemins d’intériorité dans le quotidien de notre vie consacré monastique ». Tel a été le thème de notre retraite prêchée par le P. YAPI Mathieu, religieux Marianiste, qui durant une semaine, du 09 au 16 janvier, nous as entraîné sur ces « chemins » en nous partageant son expérience.

En février, l’évènement marquant fut la visite canonique de notre communauté. Avoir un regard de bienveillance et de vérité, c’est par ces mots que, le P. Abbé Théodore de Dzogbégan, Visiteur de la Province Afrique-Madagascar, a ouvert cette visite. Il était assisté du P. Abbé Luc de la Pierre Qui Vire, en tant que co-visiteur. Le Frère Columba d’En Calcat, actuel Prieur Administrateur de l’Abbaye et donc aussi de notre monastère, était aussi présent parmi nous lors de cette Visite canonique. Le rapport, au terme de la visite, nous invitait à la reconnaissance mais aussi à l’amélioration de certains points de notre vie.

L’ordination sacerdotale de notre Frère Jean Hugues, demeurera l’autre évènement majeur pour notre communauté. En présence de tous les frères ainsi que des frères Kizito et Maximilien, de l’Abbaye d’En Calcat, de nos sœurs moniales et des parents et amis de note frère nous avons vécu cette journée du 09 juillet dans la joie pour le don d’un nouveau prêtre pour notre communauté.

Notre joie s’est encore prolongée jusqu’au 11 juillet, jour de la Solennité de notre Père Saint Benoît, où dans la nouvelle église de nos sœurs moniales de La Bonne Nouvelle nous avons célébré l’eucharistie avec nos sœurs, en présence de notre archevêque Mgr AHOUANA, certains de nos oblats et bien d’autres personnes venues vivre ce temps avec nous. 

Au cours des vêpres du 13 juillet, le docteur TRAZO, qui avait accusé un retard dans son cheminement pour des raisons professionnelles et de santé, s’est engagé définitivement dans l’oblature de notre monastère. 

Le samedi 19 Novembre, sous un ciel radieux, la ville de Brobo nous accueillait pour notre sortie détente communautaire. Véritable moment de détente au contact de l’air pur que nous offrait le site rocailleux, principal lieu touristique, et le beau paysage qui nous a beaucoup fasciné. Nous remercions le Père curé Martial et son Vicaire le P. Jean-Hugues qui nous ont réservé un accueil très chaleureux.

Le 08 décembre, jour de notre fête patronale de l’Immaculée Conception, notre joie s’est entremêlée de la triste nouvelle du décès de Madame Beugré Olga, Enseignante en Philosophie, une amie du monastère qui, avec une grande générosité, a toujours été là pour la formation philosophique de nos frères étudiants du Studium. Nous prions pour elle et pour tous ceux dont le retour à Dieu, en cette année, continue de nous affliger, Que le Seigneur sache nous consoler, qu’il prenne en pitié leurs fautes et leur donne d’entrer dans sa félicité éternelle.

 

 

 

Au Chapitre du Soir

C’est toujours une grande joie de découvrir l’autre et d’apprendre de lui car l’étranger est toujours source d’enrichissement. Dans cette visée, certains de nos Chapitres du soir ont été animés par des échanges fraternels avec des hôtes, venus à nos rendez-vous communautaires du soir sur invitation du Père Prieur. C’est ainsi que sont passés pour ces échanges, certains professeurs de l’UCAO venus pour le Studium, les participants à la Structure Sainte-Anne, ainsi que le Père Abbé Jean Christophe de l’Abbaye de Koubri, la Mère Mireille Abbesse de l’Abbaye Sainte-Scholastique, et le F. Ezéchiel moine de Kara au Togo, de passage pour nous saluer. 

 

Visites et séjours à l’extérieur

La vie de la communauté a été marquée aussi par des déplacements liés à plusieurs motifs. 

Par sa participation à certaines activités du diocèse, le monastère manifeste son intérêt à la vie en Eglise dans le diocèse. Ainsi, le 04 janvier, le P. Prieur a pris part, au centre diocésain Saint Joseph de Bouaké, à l’ouverture du synode pour « une Eglise synodale » lancé par notre pape François. Le 12 mars, il était à Abidjan pour prêcher la retraite annuelle aux frères de la communauté de Saint-Jean. Et en début décembre, il s’est rendu au Togo pour la visite canonique des sœurs moniales de l’Abbaye de l’Assomption.

Fin Mai, le père Thierry nous quittait pour un séjour de cinq mois dans un monastère d’Italie et ce, dans le cadre d’une entraide fraternelle. En Août, le Frère Aimé, a été sollicité, dans le diocèse d’Abengourou, pour prêcher la retraite des animateurs de catéchèse et en octobre il s’est rendu à l’Ecole de la Foi à Yamoussoukro pour donner des cours en liturgie. Le frère Maurice, en octobre également, participait à la rencontre d’informations organisée par l’E.M.I à Abidjan. Le frère Jacques, en octobre, et le frère Paul, en décembre, nous ont représentés respectivement à la cérémonie des vœux temporaires et perpétuels au monastère de Jésus-Eucharistie de Gagnoa. 

 

Accueil et hôtellerie

Durant l’année, notre hôtellerie fut sans repos. Outre nos parents et amis venus nous visiter, nous avons accueilli des hôtes pour un séjour plus ou moins long. Au titre de la joie des retrouvailles, le P. Vincent Galois du diocèse de Toulouse qui avait vécu auparavant une année sabbatique avec nous, et Paulines Desforges notre ancienne coopérante de la DCC, de retour de mission en Lybie, nous leur disons merci pour leurs visites fraternelles. 

Le Père Antonio, religieux de la Congrégation de Don Orione, en mission à Bonoua (au Sud-Est de la Côte d’Ivoire), le P. Paul ainsi que le P. Abel, tous deux prêtres du diocèse de Ouagadougou au Burkina Faso, sont venus chez nous pour un temps de ressourcement spirituel. 

Au titre de l’accueil de plus grands groupes, nous avons eu les Enseignants catholiques du diocèse de Bouaké avec leur aumônier, le Père Barnard ; les fidèles de la paroisse Saint Joseph Mukassa de Sokoura (Bouaké) ainsi qu’une centaine de jeunes accompagnés par des frères Piaristes. Nous avons reçu aussi un groupe de jeunes participant à un camp de vacances, organisé par les frères de Saint-Viateur. Tous sont venus, soit pour une journée de recollection, pour une visite ou pour la découverte de notre monastère. 

Ce qui nous a le plus sollicité et mobilisé, fut l’accueil d’une trentaine de moines et moniales, venus de plusieurs monastères de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale pour une session de formation de la Structure Sainte-Anne qui a duré trois mois (de juin à août). Le thème était celui de « la théologie monastique ». Au mois de juin, notre ami philosophe de Bouaké, le jeune docteur Franck Michael Gnagne, a assuré la méthodologie : comment lire, travailler, prendre des notes, rédiger, préparer un cours… Le Père Prieur, avec l’aide du frère Athanase de Keur Moussa, du frère Paul-Marie de Séguéya (Guinée) et du frère Johannes Adom du Monastère de Kara (Nord Togo), a animé les mois de juillet et août sur le thème de la session. Le séjour de deux semaines environ du P. Abbé de Keur Moussa, en tant que Président de la Structure Sainte-Anne, nous a tous beaucoup réjoui. Sans doute l’an prochain, la prochaine session sera organisée autour du thème de la liturgie avec d’autres intervenants, dans un autre pays.

 

Nos oblats

En septembre, une vingtaine de nos oblats, sont venus recevoir dans nos locaux une session de formation animée par notre P. Prieur. Elle a porté sur « la Synodalité et la vie monastique ».  Après ces formations, ils sont revenus à nouveau, en décembre, cette fois ci pour un ressourcement spirituel de trois jours à travers la retraite prêchée par notre frère Aimé, responsable des oblats. A cette occasion, nous avons été heureux de revoir notre maman, la mère de notre frère Innocent, en bonne santé après l’épreuve de la maladie qu’elle a traversée pendant cette année 2022.

 

Liturgie

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. En effet, la grâce nous a été accordée cette année de voir nos deux communautés se réunir à nouveau pour la traditionnelle célébration commune du Triduum Pascal. Nous avons vécu avec nos sœurs de très belles célébrations pascales. Cette année, au vu des constructions et de la circulation sur la route, nous n’avions pas eu la marche avec la croix comme par le passé, mais uniquement la célébration de la Passion le vendredi saint sur place dans l’église de nos sœurs moniales. 

Le 08 mars toute notre liturgie était unie à l’intention des 150 ans de notre Congrégation Mont Cassin-Subiaco.

 

Formation et Etudes

Le Studium : Au long de cette année académique, le Studium a connu plusieurs évènements. Tout d’abord l’arrivée de nouveaux étudiants : les frères Félix et Prosper, moines du Monastère de Buta au Burundi, la sœur Pulchérie du monastère de l’Assomption au Togo, le frère Jean Paul du monastère de Bethleem de petit Guiglo dans l’ouest de la Cote d’Ivoire, sans oublier les sœurs Marie Josiane (du monastère de la Bonne Nouvelle) et Esther (de la congrégation des filles de Jésus à Brobo) qui toutes deux ont assisté juste à quelques cours. Autre fait majeur, fut la soutenance de projet de mémoire de fin de cycle en Philosophie de nos Frères Maxime et Maurice. Dans l’ensemble, les cours se sont bien déroulés, marqué par des sorties détentes entre étudiants. 

Etudes des frères Aimé, Guy et Julien : Le frère Aimé a terminé sa formation et nous est revenu après avoir soutenu son mémoire en master dans le mois de juin.  Le frère Guy poursuit sa formation en master chez les jésuites à l’ITCJ d’Abidjan, et il en est à sa dernière année de master. Quant au frère Julien, il reçoit une formation d’infirmier à l’INFAS de Bouaké pour trois ans. Il en est présentement à sa première année de formation.

Session Ananie : Cette année c’est notre frère Jean Hugues qui a pris part à la session de formation Ananie pour les moines et moniales qui a eu lieu en France. Durant trois mois, de septembre à novembre, il a pu assister à des rencontres de formation dans le domaine biblique et monastique ; il a pu aussi découvrir et visiter d’autres monastères, le tout couronné par le témoignage du partage et de la vie fraternelle. Il est revenu très heureux de cette expérience.

 

Le Noviciat

Les frères du noviciat se portent bien avec à leur tête les frères Augustin (Maître des novices) et Jacques (sous-maître) qui continuent à bien assurer leur charge de formateur auprès de nos jeunes frères. Ernest et Ange (du monastère de Jésus Eucharistie à Gagnoa, venu pour le noviciat canonique) ont fait leur entrée au noviciat dans le mois d’octobre. Les frères Willy et Joseph entament leur deuxième année de noviciat. Le frère Stéphane en est à sa deuxième année de profès temporaire. Quant au frère Michel, ayant renouvelé ses vœux pour un an dans le mois de décembre, il vit désormais en communauté. 

Projets, réalisation, économie

Depuis l’an dernier nous avons entamé les travaux de réhabilitation de notre Centre Spirituel qui avancent bien. Ces travaux étant financés par l’AIM, ont fait l’objet d’une supervision par la Sœur Christine, secrétaire de l’A.I.M (Alliance Inter Monastique) qui est venu depuis la France séjourner chez nous justement pour cette cause. A la fin de son séjour, elle nous a manifesté sa satisfaction quant à la bonne évolution des travaux de réhabilitation de notre Centre Spirituel et de la mise sur pied du Studium. 

Le 02 février, nous avons accueilli M. Joël TEBAHI, un photographe professionnel venu d’Abidjan. Deux jours durant, il s’est investi à faire des séances photos qui alimenteront notre site internet en vue de sa mise à jour. 

Le besoin des polycopiés pendant la session de la Structure Sainte-Anne, mais aussi pendant les sessions du Studium, nous a obligés à acheter une plus grosse photocopieuse. Après plusieurs démarches sur Abidjan, elle nous fut livrée enseptembre. 

De fin avril jusqu’à fin mai, nous avons aussi réhabilité la salle de conférence de notre hôtellerie dans l’optique d’offrir un cadre de cours adéquat et confortable aux frères et sœurs de la Structure Sainte-Anne.

L’autre projet en cours de réalisation est la construction de quatre nouvelles cellules avec le bureau du Prieur, entamé depuis le mois de juin par l’entrepreneur M. Beugré.

Nous ne l’ignorons pas, l’économie n’occupe pas la première place au monastère. N’empêche qu’elle ne saurait être négligée si le monastère veut mener paisiblement et constamment sa mission là où il est implanté.  Ainsi, maintes actions ont été menées, au cours de l’année 2022, pour redonner un peu de souffle aux activités lucratives de la communauté : la participation à des séminaires de formation, la participation à des exposition-ventes de produits bios, la reconsidération des prix de certains de nos produits pour pouvoir supporter la flambée des prix sur le marché, etc. 

Vos frères moines

 

Chers frères et sœurs dans la vie monastique, 

chers frères et sœurs oblats et amis du monastère, 

chers parents, 

Nous sommes très heureux de vous envoyer notre chronique annuelle, en nous excusant encore de ne pas l’avoir fait en 2021 ! Ces quelques pages vous diront la vie de la Maison, mais elles se veulent surtout un signe de notre communion et de notre amitié.

Nous vous souhaitons de tout cœur, en cette année 2023 qui s’ouvre, d’essayer d’être avec nous, des témoins de l’espérance… Malgré tout ! 

Avec, plus proche de nous, la guerre qui sévit au Mali, au Burkina et dans beaucoup de pays de la sous-région ; plus loin, mais sur la même terre, la guerre en Ukraine et ailleurs, il faut oser espérer… mais la foi oblige à l’espérance et notre monde qui a tant besoin d’être consolé a besoin de notre espérance qui nous vient de l’amour de Dieu.

Être des hommes et des femmes d’espérance, voilà ce que je souhaite donc à chacun de vous pour le bien de vos familles, de vos amis, pour le bien de l’Eglise, de vos pays et de notre monde ! 

Merci d’être aussi en communion avec nous et avec nos frères d’En Calcat qui, autour du 15 février éliront leur nouveau Père Abbé.

Bonne et sainte année à tous et à chacun !

Votre frère Jean-Luc, Prieur.

 

 

Titulaire du compte : Monastère bénédictin

Banque : SIB BOUAKE 

CODE BANQUE : C I 007 –  CODE GUICHET : 02035 – 

NUMERO DE COMPTE : 637439900100 – 

CLE RIB : 24 – IBAN  CI93  CI007  02035   637439900100  24                                          SWIFT : SIVBCI ABXXX

En France pour obtenir un reçu fiscal, adressez-vous à la 

« Fondation des monastères » - 83 rue Dutot-75015 Paris.

Tél. 01 45 31 02 02 –Fax. 01 45 31 02 10 (en spécifiant pour BOUAKE)

Mail : fondationdesmonasteres@wanadoo.fr

 

Nos contacts :

 

Monastère Sainte-Marie de BOUAKE

01 BP 511 Bouaké  – CÔTE D’IVOIRE

Tel. Prieur :(225) 07 07 87 19 45

Mail : prieurbouake@encalcat.com

 Site internet : www.benedictinsbouake.com

 « Monastère bénédictin Ste Marie -BOUAKE »


LIRE AUSSI...

CHRONIQUE DU MONASTERE DE BOUAKE ANNEE 2020

Publié le Dim 31 Jan 2021

  LETTRE DE BOUAKÉ 2020      Chers amis, Nous vous envoyons notre chronique annuelle et nous vous prions de bien nous excuser pour ce grand retard… La fin de l’année 2020 et le début de la nouvelle année ont été... Lire la suite >

CHRONIQUE DU MONASTERE DE BOUAKE ANNEE 2019

Publié le Mar 14 Jan 2020

  Lettre de Bouaké 2019    « Marie, remplie d’une joie débor­dante, au nom de l’Église, poussa ce cri prophétique : "Mon âme exalte le Seigneur… ”» (Irénée ... Lire la suite >

Chronique du monastère de Bouaké 2018

Publié le Dim 06 Jan 2019

  Lettre de Bouaké 2018                                                                    ... Lire la suite >

Chronique du monastère de Bouaké 2017

Publié le Sam 27 Jan 2018

Chers amis (es),  Ces quelques lignes vous apporteront les nouvelles de notre communauté. Que le Seigneur soit votre paix à tous, dans vos communautés, vos familles et vos vies personnelles ! Votre frère, F. Jean-Luc. Lettre de Bouaké 2017   «... Lire la suite >

CHRONIQUE DU MONASTERE DE BOUAKE ANNEE 2016

Publié le Mar 31 Jan 2017

Lettre de Bouaké 2016                                      « Il fallait bien un enfant... Lire la suite >

CHRONIQUE 2015 DU MONASTERE SAINTE-MARIE DE BOUAK√Č

CHRONIQUE 2015 DU MONASTERE SAINTE-MARIE DE BOUAK√Č
Publié le Dim 07 Fev 2016

    Chers (ères) amis (es), Les frères de la communauté sont heureux de partager avec vous la vie du Monastère Sainte-Marie de Bouaké pendant l’année écoulée. Nous profitons de cet envoi de la chronique pour ... Lire la suite >

CHRONIQUE DE L’ANNEE 2014

Publié le Mer 31 Dec 2014 | Source f. Jean-Luc, Prieur.

CHRONIQUE DE L’ANNEE 2014 DU MONASTERE BENEDICTIN SAINTE-MARIE DE BOUAKE (COTE D’IVOIRE)   Chèr(e)s Ami(e)s du Monastère, Par cette chronique annuelle, l’occasion nous est offerte de venir vous rejoindre et vous donner les nouvelles de notre communauté... Lire la suite >