Jeudi Saint 2020 (9 avril)




Jeudi Saint 2020 (9 avril)

HOMELIE DU JEUDI SAINT 

Ex 12, 1-8.11-14 ; 1 Co 11,23-26 ; Jn 13, 1-15

 

Frères et sœurs, Un mot revient dans les trois lectures que nous avons entendues, et parfois plusieurs fois, c’est le mot « faire ». Et le « faire » en question est un commandement. 

Il s’agit de « faire » pour le Seigneur une fête de pèlerinage en faisant mémoire de la Pâque et de la sortie d’Egypte, ou de « faire mémoire » du pain rompu et de la coupe offerte par Jésus, et enfin de « faire comme Jésus a fait » en lavant les pieds de ses disciples. 

Retenir ce mot est important, il nous oriente vers un réel engagement. Mais ce serait nous tromper de foncer trop vite dans l’action pour obéir au commandement. Nous risquerions alors de manquer le sens profond du mystère que nous célébrons ce soir et le réduire à la dimension morale, pratique ou rituelle. Si Jésus nous demande de « faire », il nous invite d’abord à « nous laisser faire ». 

Ce soir, nous le regardons faire et nous l’accueillons ainsi. C’est lui qui agit, comme autrefois, le Seigneur a fait sortir son peuple du pays d’Egypte et l’a nourri dans le désert. Jésus agit en nourrissant ses disciples et en leur lavant les pieds. Ce faisant, il scelle par le pain rompu et la coupe offerte l’alliance renouvelée entre Dieu et son peuple, alliance qui sera consommée dans son corps livré et dans son sang versé. Dans le lavement des pieds, il manifeste combien sa vie n’a été qu’un service de notre humanité impure et blessée.

Comme le suggère bien, l’évangéliste Jean, Jésus est pleinement maitre de son action. Il ne demande qu’une chose à ses disciples : de le laisser faire et de se laisser faire. Se laisser faire. La réaction de Pierre nous montre combien cela nous est parfois difficile ; souvent, nous « laisser faire » rencontre l’opposition de notre orgueil, plus ou moins avoué et dissimulé sous de bonnes intentions. 

Une part en nous peine, voire répugne à être passive, à tout recevoir. Effectivement en ce soir, Jésus nous offre tout gratuitement, sans aucune compensation de notre part, ni aucun mérite. Il donne sa vie, en son corps livré, en son sang versé, et en son engagement total dans le lavement des pieds. Il ne nous demande que de consentir et de nous laisser faire. Il sait ce qu’il fait, et comme les disciples, nous peinons à comprendre. Ce qu’il fait est si radical. Il vient renouveler la vie en ses racines, renouvellement qui éclatera au matin de Pâques où le don de sa vie s’éclairera et jaillira en source de vie, de paix et de joie pour tous. 

Entre-temps, Jésus va devoir lui aussi se laisser faire. Au moment du dernier repas, s’il a pris les choses en main, c’est pour mieux entrer dans le laisser faire. Il se donne jusqu’à se laisser déposséder de tout, et de lui-même. Il se fait serviteur jusqu’à se livrer au bon plaisir des moqueurs et des violents. Les heures de la Passion, nous révèlent qu’en Jésus, « faire et se laisser faire », c’est tout un. 

Il est pleinement lui-même, pleinement libre, pleinement actif, en acceptant d’être conduit jusqu’à être cloué, impuissant sur une croix. Et au matin de Pâques, nous sera révélé le même mystère : Jésus qui s’est laissé faire jusqu’à remettre à son Père son souffle, permet au Père de le ressusciter. Il se laisse faire, il laisse son Père l’engendrer avec son corps à la vie divine et glorieuse. 

Désormais en son être de fils ressuscité, Jésus reçoit de son Père une nouvelle capacité d’être et de faire. En son humanité glorifiée, il se fait présent à tous. 

Frères et sœurs, réjouissons-nous d’être conviés, en cette célébration de la dernière Cène, ainsi qu’en ces jours saints, à nous laisser faire par Jésus. 

Laissons-le-nous restaurer aujourd’hui, en notre humanité et en notre dignité de fils. Laissons-le-nous purifier et nous libérer aujourd’hui de nos fardeaux, de tant de peurs, de préjugés, et d’entraves de toute sorte. Ceux, à qui les pieds seront lavés, nous représenterons tous dans notre désir d’être plus disponibles et davantage dociles à l’œuvre du Seigneur dans nos vies. Nos mains tendues avec respect, pour recevoir le corps et le sang du Christ, exprimeront la soif de notre terre desséchée ainsi que l’espérance de la vraie vie qui habite notre cœur. Et nous laissant faire vraiment par Jésus, nous apprendrons à faire comme lui, avec lui pour Dieu et pour nos frères…Aimer comme Lui, être miséricordieux comme Lui, servir comme Lui. 

Laissons-nous faire par Lui pour mieux faire comme lui. 

Amen.


LIRE AUSSI...

Homélie 18ème dimanche du Temps Ordinaire (Année A)

Homélie 18ème dimanche du Temps Ordinaire (Année A)
Publié le Dim 02 Aou 2020

   Ce passage de l'évangile suit immédiatement celui que nous avons entendu hier où Hérode fait assassiner Jean-Baptiste au cours du repas qu'il donnait pour son anniversaire, à la suite de la danse de sa nièce Salomé, fille d'Hérodiade... Lire la suite >

Homélie du Sacré-Coeur (A)

Homélie du Sacré-Coeur (A)
Publié le Ven 19 Juin 2020

Homélie du Sacré Cœur  Année A   Pour nous parler du Cœur de Jésus, pour nous parler du centre absolu de l’univers créé, du plus important, du plus vital du monde, le Deutéronome et l’Evangile nous renvoient... Lire la suite >

Homélie de Pentecôte (Année A)

Homélie de Pentecôte (Année A)
Publié le Dim 31 Mai 2020

Homélie de Pentecôte Année A   Introduction. Frères et sœurs, nous arrivons aujourd’hui au terme de la Cinquantaine pascale, mais aussi à son sommet.  La solennité de Pentecôte est un peu comme quelqu’un... Lire la suite >

Méditations 6ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour

Méditations 6ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour
Publié le Sam 16 Mai 2020

6èmeSemaine du Temps pascal - Méditations sur l’Evangile du jour   6ème dimanche de Pâques – Année A. Ac 8,5-8.14-17; 1P 3,15-18; Jn 14,15-21 Cet Évangile s’adresse à un petit groupe de disciples que Jésus... Lire la suite >

Méditations 5ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour

Méditations 5ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour
Publié le Mer 13 Mai 2020

Méditations 5èmesemaine du Temps Pascal     Homélie du 5èmedimanche de Pâques - Année A.  Évangile : Jn 14, 1-12.    Les disciples sont bouleversés par la mort et le départ prochain... Lire la suite >

Quatrième Semaine du Temps pascal... Méditations de l'Evangile du jour

Quatrième Semaine du Temps pascal... Méditations de l'Evangile du jour
Publié le Lun 04 Mai 2020

Homélie du 4èmedimanche de Pâques - Année A.   Évangile  : Jn 10, 1-10.  Bonjour mes frères. Vous vous souvenez peut-être que tout au début de l’Évangile de Jean, au chapitre 2,  Jésus ... Lire la suite >

Troisième Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Troisième Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Dim 26 Avr 2020

L'Evangile de chaque jour...   3èmedimanche de Pâques (A)   Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent au milieu d'eux.           Au début du récit des disciples d’Emmaüs,... Lire la suite >

Seconde Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Seconde Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Sam 18 Avr 2020

Commentaires de l’Evangile  de la 2èmeSemaine du Temps Pascal   2èmedimanche de Pâques. Années A & B & C. Jn 20, 19-31.   Il touche l’homme, il reconnaît Dieu ! Du Traité de saint Augustin... Lire la suite >

Octave de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Octave de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Dim 12 Avr 2020

Lundi de Pâques  Mat 28, 8-15 D’une Homélie du pape François « Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Réjouissez-vous »    « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur.... Lire la suite >

Pâques 2020 (A)

Pâques 2020 (A)
Publié le Sam 11 Avr 2020

Dimanche de Pâques (A)   Entrée Voici les premiers mots que le pape François adressait aux jeunes dans son exhortation Christus vivit :  « Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout... Lire la suite >