Homélie de Noël (Messe du jour)




Homélie de  Noël (Messe du jour)

Bouaké Jour de Noël 2019

 

Deux messes pour Noël, celle de la nuit, celle du jour, très différentes, surtout à cause de l’évangile, si différent. Quelle est la grâce propre de la messe du jour de Noël ?

Pour en prendre conscience, il faut revenir un peu à la nuit. 

Fermez les yeux un instant, revenez doucement à la nuit.

La nuit de Noël est toute chaleureuse, pleine de douces lumières, celles de l’étoile, de la crèche, des bougies, du sapin, de tout ce qui fait briller les yeux des enfants. Les lectures bibliques sont remplies de personnages, de noms propres, de noms de lieux, il y a des rois, des soldats, des bergers, des grands de ce monde et des gens tout simples, des anges et des bêtes, il y a toute une arche de Noë. C’est notre monde familier, habité, peuplé, bariolé, avec la grande joie de l’espérance en plus. Dieu vient habiter notre monde familier.

Tel est le merveilleux climat de la nuit de Noël.

Mais, le jour, tout a changé. Vous avez entendu l’évangile, le très majestueux Prologue de saint Jean. C’est splendide, immense, mais cela semble vide, presque glacé, abstrait. Seulement trois noms propres : Jean Baptiste, Moïse et puis enfin, tout à la fin, celui qu’on attendait, Jésus Christ. Seulement, quand on l’appelle comme ça, il est déjà grand. Il a vraiment grandi très vite. Ni Marie ni Joseph, personne ! ni bergers ni rois, ni bœuf ni âne ni moutons, ni anges, non ! un grand désert, aucun nom de lieu, seulement un espace immense, cosmique, la lumière et les ténèbres, c’est tout. Et dans ce cosmos, pas même la fameuse petite étoile, qui n’a rien à faire dans cette histoire-là…

Pour la même fête donc, une nuit grouillante de vie, et puis maintenant un jour qui semble vide à force d’être pur, vaste, abstrait. Il s’agit bien toujours du « monde », mais réduit à deux éléments : la lumière et les ténèbres.

Pourquoi un décor si impressionnant, un cadre épuré au point que l’on a fait disparaître tout ce qui aurait pu distraire nos regards ?

Qu’est-ce que l’on veut nous faire voir et entendre ?

 

Un mot, unique, décisif : la Vie.

Tout ce cadre n’a de sens que de faire voir et entendre ce miracle : la vie. « En Lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »

« LA VIE ÉTAIT LA LUMIÈRE DES HOMMES. »

Lumière des lumières, le plus précieux du précieux, ce qui est fait pour éclairer notre monde, pour NOUSéclairer : c’est la Vie.

« Et la vie était la lumière des hommes. »

Rien qu’à partir de cela, il y a des livres à écrire et une révolution à faire. De quoi s’émerveiller, chanter, peindre et filmer, de quoi méditer, réfléchir, disséquer, analyser, scruter, de quoi réformer aussi, jeter, renoncer, éliminer, recycler… axer toute notre vie sur le Vivant, une tâche immense qui nous attend.

Mais attention, n’oubliez pas la première partie de la phrase de l’évangile : « EN LUIétait la Vie »

L’apparition de la Vie dans l’univers glacé, c’est Lui ! C’était Lui déjà ! 

Voilà ce que nous dit saint Jean ce matin.

Cette nuit, la caméra évangélique de saint Luc avait fait une superbe plongée sur le monde depuis la lune et les étoiles avec un grand coup de zoom avant, Rome, la Syrie, nouveau zoom avant, Bethléem, plongée dans la vie, jusque dans la crèche et dans la paille. Oui, il est venu dans NOTREvie, partager NOTREvie, pleinement. Ce matin, la caméra de saint Jean fait exactement le contraire : un immense zoom arrière absolument incroyable, grand angle, 360° sur l’univers : « En Lui était la vie. »

Mais le message n’est pas différent : saint Jean annonce un deuxième big-bang dans l’histoire du monde, passé inaperçu : « et le Verbe s’est fait chair ». Celui en qui était la vie, il est venu dans la vie !

Celui qui tenait la création dans ses bras, sous ses yeux, amoureusement, il est venu dedans, comme une créature parmi ses créatures, pour nous aimer de tout près, à pleines mains, avec sa parole et son amour plein les yeux.

Frères et sœurs, ce que nous fêtons là est très grand, ça nous dépasse ! Que l’histoire du monde en a été changée, bouleversée depuis 2000 ans, nous le savons. Mais aujourd’hui, il ne s’agit pas seulement de l’histoire du monde ; notre histoire personnelle nous appartient. Voulons-nous que celui qui tient notre vie dans ses mains et la regarde amoureusement, y pénètre maintenant, et la transforme du dedans ?

Telle est la liberté à laquelle nous invite cette eucharistie : « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir dans ma maison, mais dis seulement une parole ! »

Par l’eucharistie, ta Parole créatrice, ta Parole de Vie deviendra en moi une Parole de chair ! Amen.

frère David


LIRE AUSSI...

Homélie de la Messe de la nuit de Noël (2019)

Homélie de la Messe de la nuit de Noël (2019)
Publié le Mar 24 Dec 2019

Bouaké Nuit de Noël 2019   La première lecture de cette messe, la prophétie d’Isaïe, nous a montré des images très contrastées : d’un côté, la guerre, des bruits de bottes de soldats, des manteaux tachés... Lire la suite >

Homélie pour les défunts (2 novembre)

Homélie pour les défunts (2 novembre)
Publié le Sam 02 Nov 2019

2 novembre Messe des défunts   Introduction Prier pour ceux que nous avons aimés fait partie de notre foi, mais il ne faut pas oublier qu'on peut aussi demander à nos chers défunts de prier pour nous. De prier et de s'associer aux difficultés... Lire la suite >

Homélie de la Toussaint (2019)

Homélie de la Toussaint (2019)
Publié le Ven 01 Nov 2019

Homélie de la Toussaint Frères et sœurs, si j’étais St Paul, je me serai certainement adressé à vous, en vous disant, vous « les saints » moines, les « saints » oblats, les « saints » chrétiens... Lire la suite >

Homélie de l'Assomption 2019

Homélie de l'Assomption 2019
Publié le Mar 20 Aou 2019

Homélie de l’Assomption Frères et soeurs, en cette fête de l’Assomption de la Vierge Marie, toutes nos lectures sont tirées du Nouveau Testament, car c’est une fête qui annonce une grande nouveauté. Les deux premières parlent de... Lire la suite >

Homélie pour la solennité de saint Benoît (2019)

Homélie pour la solennité de saint Benoît (2019)
Publié le Lun 15 Juil 2019

Saint Benoît (2019) Pr 2, 1-9 ; Ep 4, 1-6 ; Lc 22, 24-27    Frères et sœurs, En cette fête de saint Benoît, Jésus dans l’Evangile nous enseigne sur ce qu’est un homme selon son cœur, un être qui se fait... Lire la suite >

Homélie pour le Baptême du Seigneur (Année C)

Homélie pour le Baptême du Seigneur (Année C)
Publié le Sam 12 Jan 2019 | Source P. Jean-Luc

Homélie Le Baptême du Seigneur C   Introduction Avec cette célébration du baptême du Seigneur, nous achevons le Temps de Noël. Le Verbe s’est fait chair, Jésus est né et Dieu s’est manifesté au monde. Dimanche... Lire la suite >

Marie, Mère de Dieu (1er janvier 2018)

Marie, Mère de Dieu (1er janvier 2018)
Publié le Mar 01 Jan 2019

1erjanvier 2018 – Marie, Mère de Dieu   H o m é l i e                « Lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils ». Nous avons là un ... Lire la suite >

Homélie de la messe de minuit 2018

Homélie de la messe de minuit 2018
Publié le Mar 25 Dec 2018

Lundi 24 décembre 2018, Nuit de Noël., Textes : Is 9, 1-6 ; Ps 95 ; Tt 2,11-14 ; Lc 1,39-45.                                                Une... Lire la suite >

Homélie 4ème dimanche de l'Avent (C) - 2018

Homélie 4ème dimanche de l'Avent (C) - 2018
Publié le Lun 24 Dec 2018

Dimanche 23 décembre 2018 Quatrième dimanche de l’Avent C Textes: Mi 5,1-4 ; Ps 79 ; He 10,5-10 ; Lc 1, 39-45                                    Noël :... Lire la suite >

Solennité du Christ-Roi

Solennité du Christ-Roi
Publié le Dim 25 Nov 2018

Dimanche 25 Novembre 2018, 34 ème Dimanche du Temps ordinaire B, Solennité du Christ Roi de l’Univers, Textes : Dn 7,13-14 ;  Ps 92 ; Ap 1, 5-8 ; Jn 18, 33b-37                            Christ,... Lire la suite >