Homélie de Noël (Messe du jour)




Homélie de  Noël (Messe du jour)

Bouaké Jour de Noël 2019

 

Deux messes pour Noël, celle de la nuit, celle du jour, très différentes, surtout à cause de l’évangile, si différent. Quelle est la grâce propre de la messe du jour de Noël ?

Pour en prendre conscience, il faut revenir un peu à la nuit. 

Fermez les yeux un instant, revenez doucement à la nuit.

La nuit de Noël est toute chaleureuse, pleine de douces lumières, celles de l’étoile, de la crèche, des bougies, du sapin, de tout ce qui fait briller les yeux des enfants. Les lectures bibliques sont remplies de personnages, de noms propres, de noms de lieux, il y a des rois, des soldats, des bergers, des grands de ce monde et des gens tout simples, des anges et des bêtes, il y a toute une arche de Noë. C’est notre monde familier, habité, peuplé, bariolé, avec la grande joie de l’espérance en plus. Dieu vient habiter notre monde familier.

Tel est le merveilleux climat de la nuit de Noël.

Mais, le jour, tout a changé. Vous avez entendu l’évangile, le très majestueux Prologue de saint Jean. C’est splendide, immense, mais cela semble vide, presque glacé, abstrait. Seulement trois noms propres : Jean Baptiste, Moïse et puis enfin, tout à la fin, celui qu’on attendait, Jésus Christ. Seulement, quand on l’appelle comme ça, il est déjà grand. Il a vraiment grandi très vite. Ni Marie ni Joseph, personne ! ni bergers ni rois, ni bœuf ni âne ni moutons, ni anges, non ! un grand désert, aucun nom de lieu, seulement un espace immense, cosmique, la lumière et les ténèbres, c’est tout. Et dans ce cosmos, pas même la fameuse petite étoile, qui n’a rien à faire dans cette histoire-là…

Pour la même fête donc, une nuit grouillante de vie, et puis maintenant un jour qui semble vide à force d’être pur, vaste, abstrait. Il s’agit bien toujours du « monde », mais réduit à deux éléments : la lumière et les ténèbres.

Pourquoi un décor si impressionnant, un cadre épuré au point que l’on a fait disparaître tout ce qui aurait pu distraire nos regards ?

Qu’est-ce que l’on veut nous faire voir et entendre ?

 

Un mot, unique, décisif : la Vie.

Tout ce cadre n’a de sens que de faire voir et entendre ce miracle : la vie. « En Lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »

« LA VIE ÉTAIT LA LUMIÈRE DES HOMMES. »

Lumière des lumières, le plus précieux du précieux, ce qui est fait pour éclairer notre monde, pour NOUSéclairer : c’est la Vie.

« Et la vie était la lumière des hommes. »

Rien qu’à partir de cela, il y a des livres à écrire et une révolution à faire. De quoi s’émerveiller, chanter, peindre et filmer, de quoi méditer, réfléchir, disséquer, analyser, scruter, de quoi réformer aussi, jeter, renoncer, éliminer, recycler… axer toute notre vie sur le Vivant, une tâche immense qui nous attend.

Mais attention, n’oubliez pas la première partie de la phrase de l’évangile : « EN LUIétait la Vie »

L’apparition de la Vie dans l’univers glacé, c’est Lui ! C’était Lui déjà ! 

Voilà ce que nous dit saint Jean ce matin.

Cette nuit, la caméra évangélique de saint Luc avait fait une superbe plongée sur le monde depuis la lune et les étoiles avec un grand coup de zoom avant, Rome, la Syrie, nouveau zoom avant, Bethléem, plongée dans la vie, jusque dans la crèche et dans la paille. Oui, il est venu dans NOTREvie, partager NOTREvie, pleinement. Ce matin, la caméra de saint Jean fait exactement le contraire : un immense zoom arrière absolument incroyable, grand angle, 360° sur l’univers : « En Lui était la vie. »

Mais le message n’est pas différent : saint Jean annonce un deuxième big-bang dans l’histoire du monde, passé inaperçu : « et le Verbe s’est fait chair ». Celui en qui était la vie, il est venu dans la vie !

Celui qui tenait la création dans ses bras, sous ses yeux, amoureusement, il est venu dedans, comme une créature parmi ses créatures, pour nous aimer de tout près, à pleines mains, avec sa parole et son amour plein les yeux.

Frères et sœurs, ce que nous fêtons là est très grand, ça nous dépasse ! Que l’histoire du monde en a été changée, bouleversée depuis 2000 ans, nous le savons. Mais aujourd’hui, il ne s’agit pas seulement de l’histoire du monde ; notre histoire personnelle nous appartient. Voulons-nous que celui qui tient notre vie dans ses mains et la regarde amoureusement, y pénètre maintenant, et la transforme du dedans ?

Telle est la liberté à laquelle nous invite cette eucharistie : « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir dans ma maison, mais dis seulement une parole ! »

Par l’eucharistie, ta Parole créatrice, ta Parole de Vie deviendra en moi une Parole de chair ! Amen.

frère David


LIRE AUSSI...

Homélie du Sacré-Coeur (A)

Homélie du Sacré-Coeur (A)
Publié le Ven 19 Juin 2020

Homélie du Sacré Cœur  Année A   Pour nous parler du Cœur de Jésus, pour nous parler du centre absolu de l’univers créé, du plus important, du plus vital du monde, le Deutéronome et l’Evangile nous renvoient... Lire la suite >

Homélie de Pentecôte (Année A)

Homélie de Pentecôte (Année A)
Publié le Dim 31 Mai 2020

Homélie de Pentecôte Année A   Introduction. Frères et sœurs, nous arrivons aujourd’hui au terme de la Cinquantaine pascale, mais aussi à son sommet.  La solennité de Pentecôte est un peu comme quelqu’un... Lire la suite >

Méditations 6ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour

Méditations 6ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour
Publié le Sam 16 Mai 2020

6èmeSemaine du Temps pascal - Méditations sur l’Evangile du jour   6ème dimanche de Pâques – Année A. Ac 8,5-8.14-17; 1P 3,15-18; Jn 14,15-21 Cet Évangile s’adresse à un petit groupe de disciples que Jésus... Lire la suite >

Méditations 5ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour

Méditations 5ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour
Publié le Mer 13 Mai 2020

Méditations 5èmesemaine du Temps Pascal     Homélie du 5èmedimanche de Pâques - Année A.  Évangile : Jn 14, 1-12.    Les disciples sont bouleversés par la mort et le départ prochain... Lire la suite >

Quatrième Semaine du Temps pascal... Méditations de l'Evangile du jour

Quatrième Semaine du Temps pascal... Méditations de l'Evangile du jour
Publié le Lun 04 Mai 2020

Homélie du 4èmedimanche de Pâques - Année A.   Évangile  : Jn 10, 1-10.  Bonjour mes frères. Vous vous souvenez peut-être que tout au début de l’Évangile de Jean, au chapitre 2,  Jésus ... Lire la suite >

Troisième Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Troisième Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Dim 26 Avr 2020

L'Evangile de chaque jour...   3èmedimanche de Pâques (A)   Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent au milieu d'eux.           Au début du récit des disciples d’Emmaüs,... Lire la suite >

Seconde Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Seconde Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Sam 18 Avr 2020

Commentaires de l’Evangile  de la 2èmeSemaine du Temps Pascal   2èmedimanche de Pâques. Années A & B & C. Jn 20, 19-31.   Il touche l’homme, il reconnaît Dieu ! Du Traité de saint Augustin... Lire la suite >

Octave de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Octave de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Dim 12 Avr 2020

Lundi de Pâques  Mat 28, 8-15 D’une Homélie du pape François « Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Réjouissez-vous »    « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur.... Lire la suite >

Pâques 2020 (A)

Pâques 2020 (A)
Publié le Sam 11 Avr 2020

Dimanche de Pâques (A)   Entrée Voici les premiers mots que le pape François adressait aux jeunes dans son exhortation Christus vivit :  « Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout... Lire la suite >

Vigile pascale 2020 (A)

Vigile pascale 2020 (A)
Publié le Sam 11 Avr 2020

Vigile pascale Matthieu 28,1-10   Nos nuits de passage   Frères, nous sommes au cœur d'une célébration qui se situe en pleine nuit - une vraie “vigile”, donc –  au cours du passage des ténèbres ... Lire la suite >