Homélie de la Toussaint (2019)




Homélie de la Toussaint (2019)

Homélie de la Toussaint

Frères et sœurs, si j’étais St Paul, je me serai certainement adressé à vous, en vous disant, vous « les saints » moines, les « saints » oblats, les « saints » chrétiens réunis au monastère bénédictin, en ce dimanche…Oui, ainsi parlait Paul aux gens de Corinthe et de la Grèce qui étaient devenus croyants en les appelant « les saints »…

Oui, frères et sœurs, nous sommes si peu habitués à ce qu’on nous parle ainsi, qu’on oublie cette réalité très profonde de notre vie chrétienne. Par notre baptême, nous avons été sanctifiés dans le Christ…Nous avons été revêtus de la sainteté de Dieu… 

Mais alors qu’est-ce que la sainteté ? Car nous n’avons pas l’impression d’être des saints, et nos vies se déroulent le plus souvent avec beaucoup d’erreurs, de faiblesses, de péchés… Les trois lectures entendues en ce jour nous offrent des éléments de réponse. 

La lecture de l’Apocalypse nous rappelle que la sainteté est un don totalement gratuit. « Le salut est donné par notre Dieu »…  « Ils ont lavé leurs vêtements, ils les ont purifiés dans le sang de l’Agneau ». La foule immense vue par St Jean est notre humanité en chemin. Elle est en butte aux épreuves et aux tribulations de toutes sortes. Humanité que le sang du Christ a purifiée, lavée et rachetée. Etrange et forte image que celle d’un sang qui purifie, qui lave des vêtements jusqu’à les rendre tout blancs. Cette image presque choquante nous parle de notre réalité charnelle. Blessée par le mal et le péché, le Christ l’a assumée pour lui redonner toute sa beauté, au prix de son sang versé, c’est-à-dire de son amour. Notre sainteté, ce beau cadeau offert par notre Dieu, nous vient de la prise de conscience et de la foi dans cet amour personnel du Christ pour chacun de nous que nous découvrons dans son sang versé par amour pour nous. Chacune de nos eucharisties, nous replace au cœur de ce don de sainteté offert dans le corps et le sang du Christ. Pour l’auteur de l’Apocalypse, nous devenons des saints, lorsque nous croyons vraiment que le Christ a pour nous un amour inconditionnel et que rien ne pourra nous séparer de cet amour. Saint Benoît dira « ne rien préférer à l’amour du Christ ».

La seconde lecture nous montre que la sainteté c’est, non seulement de croire en cet amour de Dieu, mais aussi d’en vivre,  d’entrer dans une relation d’amitié avec le Christ et dans une relation filiale avec Dieu notre Père. « Voyez comme il est grand l’amour dont le Père nous a comblés, s’exclame Jean, il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu et nous le sommes »… Quand Dieu nous donne part à sa sainteté, il ne s’impose pas. Il ne désire qu’une chose : nous partager sa vie et son amour. Par ce partage, il voudrait nous faire entrer dans une relation toujours plus intime avec Lui. Dieu le Maitre de tout, le Seigneur de la Vie, se présente à nous comme un père désireux de converser avec ses enfants. Comme un père qui aime ses enfants, Dieu cherche par tous les moyens à nous élever, à nous faire grandir dans notre dignité, dans notre liberté à dire oui à la vraie vie… 

L’évangile des béatitudes nous entraine un peu plus loin dans la compréhension de la sainteté…Je retiendrai le seul mot : « heureux »… Quand Dieu nous partage sa sainteté, c’est pour nous rendre heureux, de son bonheur à lui. La sainteté, c’est l’irruption du bonheur de Dieu dans nos vies humaines. Bonheur qui est là déjà et bonheur qui est à venir comme une promesse. Jésus renverse l’échelle du bonheur en mettant en avant les pauvres de cœur, les doux, ceux qui pleurent, les cœurs purs, les affamés de justice, les miséricordieux, les artisans de paix. Sans le dire, c’est de son propre bonheur qu’il nous parle. Un bonheur qui ne doit rien à la richesse ou aux honneurs, ni à la réussite…Le Christ lui-même a découvert ce bonheur d’être aimé de Dieu, tout en ayant été victime de la violence, du mépris, de l’injustice, de la haine. 

Permettez-moi à présent de reprendre le message des trois lectures de ce jour. 

Voici, ce que le Christ vous dit ce matin : 

-               Tout d’abord, ne pas chercher à acquérir la sainteté à la force du poignet, mais accueillir le don de sa présence au plus profond de nous, il nous aime personnellement aujourd’hui, tel que nous sommes, croire en cet amour, c’est cela la sainteté… vivre de sa présence pleine de tendresse et d’amour. Chaque fois que nous revenons à lui, il nous communique sa sainteté, quelle que soit notre faiblesse et notre misère.

-               Ensuite, laissez cette force de l’amour du Christ transformer notre vie. Désormais, nous avons un rocher, c’est l’amour du Christ ; aucune personne, aucune situation, aucune tentation ne peut nous prendre en otage, ne peut nous enlever la joie de vivre, car rien ne peut nous séparer de l’amour du Christ.

-               Dans la quête du bonheur, il nous invite à ne pas nous tromper de direction. Il nous engage à nous mettre à son école pour découvrir que la vraie joie sera toujours du côté de ce qui simple, petit, pur, dans l’ouverture aux autres, dans la quête de la vérité et de la justice…C’est la sainteté de Jésus, c’est le vrai bonheur, il nous invite à l’accueillir et à le chercher.

Frères et sœurs, nous sommes les saints que Dieu choisit aujourd’hui pour faire briller sa sainteté dans notre monde, pour partager le bonheur du Christ, le bonheur divin, celui des béatitudes, à tant d’hommes et de femmes qui le cherchent souvent bien péniblement. Nous avons conscience de notre pauvreté et de notre faiblesse, mais ce n’est pas un obstacle pour le Christ. Il nous appelle à grandir dans sa sainteté simplement en le suivant parce qu’il désire nous voir grandir dans son bonheur.


LIRE AUSSI...

Homélie 18ème dimanche du Temps Ordinaire (Année A)

Homélie 18ème dimanche du Temps Ordinaire (Année A)
Publié le Dim 02 Aou 2020

   Ce passage de l'évangile suit immédiatement celui que nous avons entendu hier où Hérode fait assassiner Jean-Baptiste au cours du repas qu'il donnait pour son anniversaire, à la suite de la danse de sa nièce Salomé, fille d'Hérodiade... Lire la suite >

Homélie du Sacré-Coeur (A)

Homélie du Sacré-Coeur (A)
Publié le Ven 19 Juin 2020

Homélie du Sacré Cœur  Année A   Pour nous parler du Cœur de Jésus, pour nous parler du centre absolu de l’univers créé, du plus important, du plus vital du monde, le Deutéronome et l’Evangile nous renvoient... Lire la suite >

Homélie de Pentecôte (Année A)

Homélie de Pentecôte (Année A)
Publié le Dim 31 Mai 2020

Homélie de Pentecôte Année A   Introduction. Frères et sœurs, nous arrivons aujourd’hui au terme de la Cinquantaine pascale, mais aussi à son sommet.  La solennité de Pentecôte est un peu comme quelqu’un... Lire la suite >

Méditations 6ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour

Méditations 6ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour
Publié le Sam 16 Mai 2020

6èmeSemaine du Temps pascal - Méditations sur l’Evangile du jour   6ème dimanche de Pâques – Année A. Ac 8,5-8.14-17; 1P 3,15-18; Jn 14,15-21 Cet Évangile s’adresse à un petit groupe de disciples que Jésus... Lire la suite >

Méditations 5ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour

Méditations 5ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour
Publié le Mer 13 Mai 2020

Méditations 5èmesemaine du Temps Pascal     Homélie du 5èmedimanche de Pâques - Année A.  Évangile : Jn 14, 1-12.    Les disciples sont bouleversés par la mort et le départ prochain... Lire la suite >

Quatrième Semaine du Temps pascal... Méditations de l'Evangile du jour

Quatrième Semaine du Temps pascal... Méditations de l'Evangile du jour
Publié le Lun 04 Mai 2020

Homélie du 4èmedimanche de Pâques - Année A.   Évangile  : Jn 10, 1-10.  Bonjour mes frères. Vous vous souvenez peut-être que tout au début de l’Évangile de Jean, au chapitre 2,  Jésus ... Lire la suite >

Troisième Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Troisième Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Dim 26 Avr 2020

L'Evangile de chaque jour...   3èmedimanche de Pâques (A)   Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent au milieu d'eux.           Au début du récit des disciples d’Emmaüs,... Lire la suite >

Seconde Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Seconde Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Sam 18 Avr 2020

Commentaires de l’Evangile  de la 2èmeSemaine du Temps Pascal   2èmedimanche de Pâques. Années A & B & C. Jn 20, 19-31.   Il touche l’homme, il reconnaît Dieu ! Du Traité de saint Augustin... Lire la suite >

Octave de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Octave de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Dim 12 Avr 2020

Lundi de Pâques  Mat 28, 8-15 D’une Homélie du pape François « Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Réjouissez-vous »    « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur.... Lire la suite >

Pâques 2020 (A)

Pâques 2020 (A)
Publié le Sam 11 Avr 2020

Dimanche de Pâques (A)   Entrée Voici les premiers mots que le pape François adressait aux jeunes dans son exhortation Christus vivit :  « Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout... Lire la suite >