Homélie de la Toussaint (2018)




Homélie de la Toussaint (2018)
http://ephata-a-emmanuel.blogspot.com/2009/10/la-toussaint-texte-de-reflexion-sur.html

Homélie de la Toussaint 2018

 

Célébrer la Toussaint,chaque année, c’est entendre les Béatitudes, c’est-à-dire Jésus dire à une foule de petits et de pauvres, de malades, d’hommes et de femmes malheureux, ce qu’est un saint, c’est à dire ce qu’est un homme heureux.

Je voudrais aujourd’hui, dans un monde violent comme il ne l’a pas été depuis 75 ans, prendre une seule béatitude : Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre!

Il y a dans notre monde une loi qui semble expliquer le rôle de l’agressivité dans le comportement humain. Il s’agit de la loi du plus fort. Les plus forts et les plus habiles sont ceux qui parviennent à imposer leur volonté. Il faut savoir se défendre, se dit-on, sinon on risque de se faire piétiner par les plus malins. Si on ne se protège pas, qui va venir à notre secours? Il semble logique de raisonner de cette façon, mais pour le Christ, ce raisonnement est faux. Pour lui, notre force ne provient pas de notre personne. 

Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre !Comment comprendre ? 

On a souvent mentionné que la douceur, la pauvreté d’esprit et l’humilité correspondent à une seule et même chose. Être doux, c’est être pauvre en esprit. C’est être humble. Tout ce que l’on peut dire sur la pauvreté en esprit et l’humilité s’applique également à la douceur. 

 

Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre!  Comme cela arrive souvent, ces mots trouvent leur origine dans le texte de l’AT. En effet, le livre des Psaumes contient un verset presque identique au verset de Matthieu. Il s’agit plus exactement du Psaume 37,11 :Les humbles posséderont le pays et feront leurs délices d’une paix complète.

Les humbles sont les doux. On parle des mêmes personnes. Le privilège de ‘posséder le pays’ est synonyme de l’expression ‘hériter la terre’. 

Nous allons lire lentement le Psaume 37,  Nous allons nous servir de ce Psaume pour comprendre ce que la Bible appelle les doux. 

Les doux sont les justes

Le Psaume 37 mentionne trois caractéristiques qui s’appliquent aux doux. 

Psaume 37, 11. Les humbles posséderont le pays..

Psaume 37, 29. Les justes posséderont le pays, et ils y demeureront à jamais.

 Les humbles, ceux que les Béatitudes appellent les doux, sont les justes. Dans la pensée biblique, on ne peut pas être doux sans être juste. Les doux sont les justes. Et les justes sont les doux. Dieu a fait la promesse qu’il donnera la terre en héritage aux doux, aux justes. Ce sont eux qui posséderont la terre.

Le deuxième trait distinctif qui caractérise le doux est qu’il sait attendre le Seigneur. Il est patient et compte sur Dieu. Écoutez le v. 9 :Les méchants seront arrachés, mais ceux qui attendent le Seigneur posséderont le pays.

 Les doux posséderont le pays. Les justes posséderont le pays. Nous lisons maintenant que ce sont ceux qui attendent le Seigneur qui posséderont le pays. 

Psaume 37, 34. Espère en l’Éternel, et garde sa voie; et il t’élèvera afin que tu possèdes le pays, quand les méchants seront retranchés, tu le verras.

Cette puissance qui vient d’en haut est attribuée à ceux qui attendent patiemment le Seigneur.

Les doux sont généreux

La troisième caractéristique du doux porte sur sa générosité. 

Au verset 21 il est écrit que le juste est compatissant et qu’il donne généreusement.Au verset 22, ceux que bénit Dieu possèdent le pays, et ceux qu’il maudit sont retranchés.

Qui sont ceux qui possèderont le pays? Ceux que Dieu bénit. Et qui sont ceux que l’Éternel bénit ? Ceux qui partagent avec les pauvres. Au verset 26,  Toujours il est compatissant, et il prête; et sa postérité est bénie. Le doux est une personne généreuse. 

   

Il y a dans la Bible un personnage dont on dit qu’il était rempli de douceur. En fait, les Écritures affirment qu’il était le plus doux de tous les hommes. Personne ne pouvait se mesurer à lui quand il s’agissait d’être doux. 

Nombres 12.3. Cet homme, Moïse, était très doux, plus que tous les hommes qui étaient sur la face de la terre.

Moïse était cet homme. Il était très doux. Dans le texte hébreu de l’AT, le mot traduit par ‘doux’ ou ‘humble’ est également utilisé pour signifier la pauvreté, qu’elle soit matérielle ou en esprit. La douceur, l’humilité, et la pauvreté en esprit ont pour sens la même qualité spirituelle. Ce sont des termes équivalents. Être doux, c’est être pauvre en esprit. C’est être humble, c’est être fraternel et généreux.

Dans quel sens Moïse était-il si doux? 

Cette histoire implique le frère et la sœur de Moïse, Miryam et Aaron avaient de la rancune contre Moïse. Ils tirèrent avantage de leurs liens fraternels pour critiquer ouvertement leur jeune frère. 

Nombres 12.2. Ils dirent: Est-ce seulement par Moïse que l’Éternel parle? N’est-ce pas aussi par nous qu’il parle? Et l’Éternel l’entendit.

En d’autres mots, ils se plaignaient d’avoir bien peu de place sous le leadership de Moïse. ‘Es-tu le seul à être un prophète ici, Moïse? Qu’en est-il de nous?’ Il y avait au cœur de leur dispute une jalousie cachée. 

Dieu a puni Myriam pour avoir tenu des propos insultants à l’égard de son frère. 

Nombres 12.13. Moïse cria à l’Éternel, en disant: O Dieu, je te prie, guéris-la!

‘Je t’en supplie Seigneur, guéris ma sœur de sa maladie.’ On ne perçoit aucune trace de vengeance. 

La douceur nous permet de vivre dans le pays, c’est-à-dire d’être en paix et en harmonie avec nous-mêmes, avec les autres, avec la terre… Cette douceur est éternelle, elle va de pair avec la pauvreté de cœur, avec un cœur juste, c’est-à-dire ajusté à Dieu, avec l’humilité, avec la fraternité universelle, avec la miséricorde. 

La douceur ne passera jamais, même la mort ne peut pas détruire la douceur, car la douceur c’est Dieu lui-même : « Venez à moi vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau et moi je referai vos forces, prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger ».


LIRE AUSSI...

Homélie de Noël (Messe du jour)

Homélie de  Noël (Messe du jour)
Publié le Mer 25 Dec 2019

Bouaké Jour de Noël 2019   Deux messes pour Noël, celle de la nuit, celle du jour, très différentes, surtout à cause de l’évangile, si différent. Quelle est la grâce propre de la messe du jour de Noël ? Pour... Lire la suite >

Homélie de la Messe de la nuit de Noël (2019)

Homélie de la Messe de la nuit de Noël (2019)
Publié le Mar 24 Dec 2019

Bouaké Nuit de Noël 2019   La première lecture de cette messe, la prophétie d’Isaïe, nous a montré des images très contrastées : d’un côté, la guerre, des bruits de bottes de soldats, des manteaux tachés... Lire la suite >

Homélie pour les défunts (2 novembre)

Homélie pour les défunts (2 novembre)
Publié le Sam 02 Nov 2019

2 novembre Messe des défunts   Introduction Prier pour ceux que nous avons aimés fait partie de notre foi, mais il ne faut pas oublier qu'on peut aussi demander à nos chers défunts de prier pour nous. De prier et de s'associer aux difficultés... Lire la suite >

Homélie de la Toussaint (2019)

Homélie de la Toussaint (2019)
Publié le Ven 01 Nov 2019

Homélie de la Toussaint Frères et sœurs, si j’étais St Paul, je me serai certainement adressé à vous, en vous disant, vous « les saints » moines, les « saints » oblats, les « saints » chrétiens... Lire la suite >

Homélie de l'Assomption 2019

Homélie de l'Assomption 2019
Publié le Mar 20 Aou 2019

Homélie de l’Assomption Frères et soeurs, en cette fête de l’Assomption de la Vierge Marie, toutes nos lectures sont tirées du Nouveau Testament, car c’est une fête qui annonce une grande nouveauté. Les deux premières parlent de... Lire la suite >

Homélie pour la solennité de saint Benoît (2019)

Homélie pour la solennité de saint Benoît (2019)
Publié le Lun 15 Juil 2019

Saint Benoît (2019) Pr 2, 1-9 ; Ep 4, 1-6 ; Lc 22, 24-27    Frères et sœurs, En cette fête de saint Benoît, Jésus dans l’Evangile nous enseigne sur ce qu’est un homme selon son cœur, un être qui se fait... Lire la suite >

Homélie pour le Baptême du Seigneur (Année C)

Homélie pour le Baptême du Seigneur (Année C)
Publié le Sam 12 Jan 2019 | Source P. Jean-Luc

Homélie Le Baptême du Seigneur C   Introduction Avec cette célébration du baptême du Seigneur, nous achevons le Temps de Noël. Le Verbe s’est fait chair, Jésus est né et Dieu s’est manifesté au monde. Dimanche... Lire la suite >

Marie, Mère de Dieu (1er janvier 2018)

Marie, Mère de Dieu (1er janvier 2018)
Publié le Mar 01 Jan 2019

1erjanvier 2018 – Marie, Mère de Dieu   H o m é l i e                « Lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils ». Nous avons là un ... Lire la suite >

Homélie de la messe de minuit 2018

Homélie de la messe de minuit 2018
Publié le Mar 25 Dec 2018

Lundi 24 décembre 2018, Nuit de Noël., Textes : Is 9, 1-6 ; Ps 95 ; Tt 2,11-14 ; Lc 1,39-45.                                                Une... Lire la suite >

Homélie 4ème dimanche de l'Avent (C) - 2018

Homélie 4ème dimanche de l'Avent (C) - 2018
Publié le Lun 24 Dec 2018

Dimanche 23 décembre 2018 Quatrième dimanche de l’Avent C Textes: Mi 5,1-4 ; Ps 79 ; He 10,5-10 ; Lc 1, 39-45                                    Noël :... Lire la suite >