Solennité du Christ-Roi




Solennité du Christ-Roi

Dimanche 25 Novembre 2018, 34 ème Dimanche du Temps ordinaire B, Solennité du Christ Roi de l’Univers,

Textes : Dn 7,13-14 ;  Ps 92 ; Ap 1, 5-8 ; Jn 18, 33b-37

                           Christ, le Roi- Serviteur 

Introduction :

Frères et sœurs, nous célébrons aujourd’hui le dernier dimanche de l’année liturgique B. C’est la solennité du Chris Roi de l’univers. C’est l’occasion pour nous de réfléchir sur la façon dont nous assumons  nos différentes  responsabilités.  Rendons grâce à Dieu pour tout ce qu’il nous a permis de vivre tout au long de cette année liturgique qui s’achève. Demandons aussi pardon pour nos difficultés à faire chemin avec le Seigneur et nos frères vers le Royaume. Que sa miséricorde nous dispose à mieux nous investir dans la nouvelle année que nous allons entamer.

Homélie :

Bien-aimés de Dieu, dans ces versets du chapitre 7 du livre de Daniel que nous venons d’écouter dans la première lecture, il s’agit d’un songe et des visons : quatre bêtes mystérieuses  et un fils d’homme nous sont décrits. Nous sommes entre le second et le premier siècle avant le Christ, environ quatre siècles après le retour de l’Exil Babylonien. C’était pendant l’occupation grecque, sous le règne d’Antiochus Epiphane, une période difficile dans l’histoire d’Israël. L’avènement des grecs va mettre fin à cette période d’accalmie vécue après le retour d’Exil. 

On comprend que dans cette situation, Israël ait besoin d’un messie sacerdotal et libérateur. Un messie qui viendrait rétablir l’Alliance avec Dieu et libérer le peuple définitivement du pouvoir de ces puissances étrangères. Ces symboles mystérieux exprimés à travers ce songe et ces visions annoncent  la chute des grands empires qui dominent encore le monde. 

Daniel voit venir un royaume qui a la faveur de Dieu (Eglise) et qui rassemble des humains du monde entier. Ce royaume est dirigé par un être semblable à un homme qui vient sur les nuages du ciel, un être céleste, le Fils du Très Haut. Plus tard, Jésus s’identifiera à ce personnage mystérieux (Mc 14,62).

La Royauté de ce Fils d’homme est éternelle et universelle. Il reçoit son autorité de Dieu lui-même.  C’est cette royauté du Seigneur que chante le psalmiste : un roi pacifique et attentif. Aucune puissance sur cette terre ne peut Le dominer. Il est de toute éternité : « Depuis toujours tu es. » 

L’Evangile nous amène au procès et à la condamnation à mort du Christ. Jésus n’est pas condamné pour un meurtre mais simplement pour son identité. Il n’est pas condamné pour ce qu’il a fait. Il n’est pas un malfaiteur.  Il est condamné pour ce qu’il est réellement. Il est Roi, mais pas à la manière humaine. Il est Fils de Dieu et fils de l’homme par son incarnation. 

C’est justement sur son identité que Pilate l’a interrogé : «  Es-Tu le roi des juifs ? (…) Alors Tu es roi ? » (Jn 18,33.37). Deuxième question sur son identité : « D’où es-tu ? » (Jn 19,9) « C’est toi-même qui dis que je suis Roi. Moi, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. »  Il est venu pour rendre témoignage à la vérité, Il est Lui-même, Chemin, Vérité et Vie. 

Il est venu pour mettre les hommes en communion avec Dieu, cette communion est possible par l’écoute. Écouter le Christ, c’est écouter la Parole de Dieu faite chair.

Jésus a été livré sans défense. Il a interdit à Pierre de réagir en rangeant son épée : « Remets ton épée au fourreau. La coupe que m’a donnée le Père, vais-je refuser de la boire ? » (Jn 18,11) 

Jésus est Roi, il est venu pour donner à la royauté et à l’autorité leurs vrais sens : un roi proche de son peuple, un roi serviteur. Un roi qui s’abaisse pour laver les pieds de ses administrés. Un roi qui baise les pieds sales : un roi humble, monté sur un âne, un roi de paix. 

Le vrai Roi est celui qui prend en compte la préoccupation de ses administrés. Il les nourrit, il les soigne, il les héberge, il se préoccupe de leur éducation, de leur culture et de leur sécurité. Le vrai roi est celui qui appelle ses serviteurs ses amis : « je ne vous appelle plus mes serviteurs mais mes amis.»« La Royauté du Christ est le contraire du pouvoir, elle est service, elle est un don de soi jusqu’à la mort » pour nous donner la vie (Maurice Zundel).

Frères et sœurs, le baptême reçu au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, fait de nous des rois, des prophètes et des prêtres. Dans nos différents milieux de vie, savons-nous aider les autres  à réaliser leur mission de roi, prophète et prêtre ?  Aider l’autre à assumer sa royauté, c’est l’aider à réaliser son bonheur, c’est-à-dire sa vocation. C’est au bonheur que le Seigneur nous appelle, c’est cela notre vocation. 

Est-ce que monsieur sait aider madame à réaliser sa vocation d’épouse ? Est –ce que monsieur sait aider madame à être heureuse dans le foyer ? Vis-versa ? Est-ce que Papa et Maman  savent aider les enfants à réaliser leur bonheur, c’est-à-dire leur vocation de fils et filles qui grandissent en taille et en sagesse comme Jésus au sein de la sainte famille ? Est-ce que les frères et  les sœurs dans la vie consacrée savent s’aider mutuellement pour réaliser leur bonheur ? 

La royauté, l’autorité, c’est le service qui permet la réalisation du bonheur et de la vocation de l’autre. La royauté, c’est le lavement des pieds, le lavement des pieds en famille, le lavement des pieds en communauté, le lavement des pieds au service. Le lavement des pieds partout où la responsabilité nous appelle.

"Celui qui commande une Terre est esclave de cette Terre. Le chef d'un peuple est l'esclave dece peuple", nous dit un Proverbe Dan de l’Ouest de la Côte d'Ivoire.

Un vrai chef se reconnaît à sa capacité de se mettre au service des membres du peuple dont il a la charge.Le chef authentique est celui qui renonce à se faire servir par les autres et qui s'engage à servir les autres. Un chef authentique est au service de l’unité de son Peuple. Là où il y a l’unité, il y a la paix. La royauté du Christ vient faire la promotion du service. Le service, c’est le sacrement oublié nous dit un auteur.

 

Comment exerçons-nous notre royauté ? Comment partageons-nous la royauté du Christ ? Comment coopérons-nous à la royauté du Christ ? Quelles sont nos ressources, quels sont nos repères pour exercer nos différentes responsabilités ?  Célébrer la solennité du Christ-Roi, c’est revoir notre façon d’écouter et de conformer notre vie à sa Parole, c’est-à-dire au Christ : « Moi, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la véritéQuiconque appartient à la vérité écoute ma voix. »

Frère Aimé TANO

 


LIRE AUSSI...

Homélie de Noël (Messe du jour)

Homélie de  Noël (Messe du jour)
Publié le Mer 25 Dec 2019

Bouaké Jour de Noël 2019   Deux messes pour Noël, celle de la nuit, celle du jour, très différentes, surtout à cause de l’évangile, si différent. Quelle est la grâce propre de la messe du jour de Noël ? Pour... Lire la suite >

Homélie de la Messe de la nuit de Noël (2019)

Homélie de la Messe de la nuit de Noël (2019)
Publié le Mar 24 Dec 2019

Bouaké Nuit de Noël 2019   La première lecture de cette messe, la prophétie d’Isaïe, nous a montré des images très contrastées : d’un côté, la guerre, des bruits de bottes de soldats, des manteaux tachés... Lire la suite >

Homélie pour les défunts (2 novembre)

Homélie pour les défunts (2 novembre)
Publié le Sam 02 Nov 2019

2 novembre Messe des défunts   Introduction Prier pour ceux que nous avons aimés fait partie de notre foi, mais il ne faut pas oublier qu'on peut aussi demander à nos chers défunts de prier pour nous. De prier et de s'associer aux difficultés... Lire la suite >

Homélie de la Toussaint (2019)

Homélie de la Toussaint (2019)
Publié le Ven 01 Nov 2019

Homélie de la Toussaint Frères et sœurs, si j’étais St Paul, je me serai certainement adressé à vous, en vous disant, vous « les saints » moines, les « saints » oblats, les « saints » chrétiens... Lire la suite >

Homélie de l'Assomption 2019

Homélie de l'Assomption 2019
Publié le Mar 20 Aou 2019

Homélie de l’Assomption Frères et soeurs, en cette fête de l’Assomption de la Vierge Marie, toutes nos lectures sont tirées du Nouveau Testament, car c’est une fête qui annonce une grande nouveauté. Les deux premières parlent de... Lire la suite >

Homélie pour la solennité de saint Benoît (2019)

Homélie pour la solennité de saint Benoît (2019)
Publié le Lun 15 Juil 2019

Saint Benoît (2019) Pr 2, 1-9 ; Ep 4, 1-6 ; Lc 22, 24-27    Frères et sœurs, En cette fête de saint Benoît, Jésus dans l’Evangile nous enseigne sur ce qu’est un homme selon son cœur, un être qui se fait... Lire la suite >

Homélie pour le Baptême du Seigneur (Année C)

Homélie pour le Baptême du Seigneur (Année C)
Publié le Sam 12 Jan 2019 | Source P. Jean-Luc

Homélie Le Baptême du Seigneur C   Introduction Avec cette célébration du baptême du Seigneur, nous achevons le Temps de Noël. Le Verbe s’est fait chair, Jésus est né et Dieu s’est manifesté au monde. Dimanche... Lire la suite >

Marie, Mère de Dieu (1er janvier 2018)

Marie, Mère de Dieu (1er janvier 2018)
Publié le Mar 01 Jan 2019

1erjanvier 2018 – Marie, Mère de Dieu   H o m é l i e                « Lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils ». Nous avons là un ... Lire la suite >

Homélie de la messe de minuit 2018

Homélie de la messe de minuit 2018
Publié le Mar 25 Dec 2018

Lundi 24 décembre 2018, Nuit de Noël., Textes : Is 9, 1-6 ; Ps 95 ; Tt 2,11-14 ; Lc 1,39-45.                                                Une... Lire la suite >

Homélie 4ème dimanche de l'Avent (C) - 2018

Homélie 4ème dimanche de l'Avent (C) - 2018
Publié le Lun 24 Dec 2018

Dimanche 23 décembre 2018 Quatrième dimanche de l’Avent C Textes: Mi 5,1-4 ; Ps 79 ; He 10,5-10 ; Lc 1, 39-45                                    Noël :... Lire la suite >