Homélie du 4ème dimanche du Temps Pascal (A)




Homélie du 4ème dimanche du Temps Pascal (A)
(Photo de notre f. Emmanuel, entré dans la bergerie du Christ, la nuit du 1er au 2 mai 2017)

Tout au début de l’Évangile de Jean,  au chapitre 2,  Jésus chasse les marchands du Temple,  et dit : « ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic ». En chassant les marchands,  Jésus malmène le Temple de Jérusalem car désormais les gens ne trouvent plus les bœufs,  les brebis et les colombes pour offrir à Dieu et pour s’approcher de Lui. Ils étaient utiles ces gens-là et l’on a envie de dire à Jésus :

« Toi, tu n’as pas besoin d’aller offrir des sacrifices,  mais nous comment ferons-nous pour aller à Dieu si tu supprimes les sacrifices et si tu supprimes le Temple ? ».

Lorsque saint Jean écrit son Évangile,  le Temple de Jérusalem n’existe plus,  il a été détruit.

Ce matin,  Jésus vient apporter une réponse à notre trouble, il nous dit  :  « Je suis la Porte ». Il est plus que le Sanctuaire du Temple,  plus que le Saint des saints, et les hommes qui passent par lui trouveront en lui la liberté et la vie,  ils n’ont plus besoin d’aller au Temple pour offrir des sacrifices de bœufs,  de brebis ou de colombes,  ils peuvent passer par le Christ pour entrer en communication avec Dieu. Il n’y a plus besoin d’intermédiaire,  il est lui notre médiateur... Jésus est la Porte et personne en-dehors de lui ne peut apporter le salut aux hommes,  Jésus est la Porte parce que par sa médiation les hommes accèdent au salut et à la vie.

 

Jésus est la porte. Saint Ignace d’Antioche a dit de lui qu’Il est « la porte par où entrent Abraham, Isaac et Jacob,  les Prophètes,  les Apôtres et l’Évangile ».

Les brebis passent par lui. Elles gagnent la vie en plénitude et elles trouvent en lui la liberté. Jésus se présente comme la source inépuisable de vie pour tous les hommes.

 

Il est la Porte par où passent les baptisés pour aller au Père,  mais alors faut-il conclure que ceux qui ne passent pas par cette porte,  ceux qui n’ont pas connu Jésus-Christ ne peuvent pas être sauvés par lui ?

Ce matin,  nous n’avons entendu que le début du chapitre 10 de saint Jean et un peu plus loin dans ce même chapitre,  Jésus dit encore  :

« J'ai d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. »  (Jn 10,16)

 Je vous propose d’écouter à ce sujet un court passage d’un texte publié en 1991 par le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux : 

« Tous les hommes participent au même mystère de salut en Jésus-Christ. Les chrétiens en sont bien conscients,  grâce à leur foi,  tandis que les autres demeurent inconscients du fait que Jésus-Christ est la source de leur salut. Le mystère de salut les atteint par des voies connues de Dieu grâce à l’action invisible de l’Esprit du Christ. Concrètement,  c’est dans la pratique sincère de ce qui est bon dans leurs traditions religieuses et en suivant les directives de leur conscience que les membres des autres religions répondent positivement à l’appel de Dieu et reçoivent le salut en Jésus-Christ même s’ils ne le reconnaissent pas et ne le confessent pas comme leur Sauveur ».

Jésus-Christ est venu pour que les hommes aient la vie et pour qu’ils l’aient en abondance,  il nous la donne cette Vie et il la donne à toute l’humanité.

Nous avons la chance et la joie de connaître Jésus-Christ et de savoir qu’il est celui qui donne la vie,  qu’il est le Sauveur de l’humanité,  que c’est lui la Porte qui ouvre la voie de la vie. Nous avons pour mission dans l’humanité d’écouter la voix de notre Seigneur et de le laisser nous appeler chacun par notre nom car nous sommes à lui. Il nous connaît et nous connaissons sa voix aussi nous le suivons dans la paix et dans un grand bonheur. C’est de tout cela que nous avons à témoigner en le vivant tout simplement,  alors notre regard s’affinera,  nous apprendrons à l’école de Jésus-Christ à dilater notre cœur et à écarquiller nos yeux et alors nous pourrons dire avec saint Augustin  : « Beaucoup vivent loin de Jésus-Christ qui paraissent hors de l’Eglise et qui sont en réalité dedans »,  nous reconnaîtrons alors que la vie de Jésus-Christ est à l’œuvre dans le cœur de tout homme et que nous ne sommes pas - nous les chrétiens - les seules brebis de la bergerie de notre Seigneur Jésus-Christ  ;  et alors mais alors seulement,  nous dirons à nos frères qui est celui qui enflamme notre cœur, qui est celui que nous suivons et que c’est lui qui apporte la vie aux hommes,  lui, qui a la vie en abondance.

 

« J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger ».


LIRE AUSSI...

Homélie 18ème dimanche du Temps Ordinaire (Année A)

Homélie 18ème dimanche du Temps Ordinaire (Année A)
Publié le Dim 02 Aou 2020

   Ce passage de l'évangile suit immédiatement celui que nous avons entendu hier où Hérode fait assassiner Jean-Baptiste au cours du repas qu'il donnait pour son anniversaire, à la suite de la danse de sa nièce Salomé, fille d'Hérodiade... Lire la suite >

Homélie du Sacré-Coeur (A)

Homélie du Sacré-Coeur (A)
Publié le Ven 19 Juin 2020

Homélie du Sacré Cœur  Année A   Pour nous parler du Cœur de Jésus, pour nous parler du centre absolu de l’univers créé, du plus important, du plus vital du monde, le Deutéronome et l’Evangile nous renvoient... Lire la suite >

Homélie de Pentecôte (Année A)

Homélie de Pentecôte (Année A)
Publié le Dim 31 Mai 2020

Homélie de Pentecôte Année A   Introduction. Frères et sœurs, nous arrivons aujourd’hui au terme de la Cinquantaine pascale, mais aussi à son sommet.  La solennité de Pentecôte est un peu comme quelqu’un... Lire la suite >

Méditations 6ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour

Méditations 6ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour
Publié le Sam 16 Mai 2020

6èmeSemaine du Temps pascal - Méditations sur l’Evangile du jour   6ème dimanche de Pâques – Année A. Ac 8,5-8.14-17; 1P 3,15-18; Jn 14,15-21 Cet Évangile s’adresse à un petit groupe de disciples que Jésus... Lire la suite >

Méditations 5ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour

Méditations 5ème Semaine du Temps Pascal - Evangile du jour
Publié le Mer 13 Mai 2020

Méditations 5èmesemaine du Temps Pascal     Homélie du 5èmedimanche de Pâques - Année A.  Évangile : Jn 14, 1-12.    Les disciples sont bouleversés par la mort et le départ prochain... Lire la suite >

Quatrième Semaine du Temps pascal... Méditations de l'Evangile du jour

Quatrième Semaine du Temps pascal... Méditations de l'Evangile du jour
Publié le Lun 04 Mai 2020

Homélie du 4èmedimanche de Pâques - Année A.   Évangile  : Jn 10, 1-10.  Bonjour mes frères. Vous vous souvenez peut-être que tout au début de l’Évangile de Jean, au chapitre 2,  Jésus ... Lire la suite >

Troisième Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Troisième Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Dim 26 Avr 2020

L'Evangile de chaque jour...   3èmedimanche de Pâques (A)   Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent au milieu d'eux.           Au début du récit des disciples d’Emmaüs,... Lire la suite >

Seconde Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Seconde Semaine de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Sam 18 Avr 2020

Commentaires de l’Evangile  de la 2èmeSemaine du Temps Pascal   2èmedimanche de Pâques. Années A & B & C. Jn 20, 19-31.   Il touche l’homme, il reconnaît Dieu ! Du Traité de saint Augustin... Lire la suite >

Octave de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour

Octave de Pâques... Méditation de l'Evangile du jour
Publié le Dim 12 Avr 2020

Lundi de Pâques  Mat 28, 8-15 D’une Homélie du pape François « Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Réjouissez-vous »    « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur.... Lire la suite >

Pâques 2020 (A)

Pâques 2020 (A)
Publié le Sam 11 Avr 2020

Dimanche de Pâques (A)   Entrée Voici les premiers mots que le pape François adressait aux jeunes dans son exhortation Christus vivit :  « Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout... Lire la suite >