Vendredi Saint 2020




Vendredi Saint 2020

Homélie du Vendredi Saint 2020 (Sur la Croix, Jésus donne son Esprit)

 

J’aimerais souligner dans ce récit de la Passion chez saint Jean une dimension essentielle de cet événement dont les chrétiens prennent rarement toute la mesure. Il s’agit de la présence de l’Esprit Saint à la Croix. 

L’Evangile de Jean atteste cette vérité. Sur le Calvaire, une fois Jésus mort, qu’arrive-t-il ? L’Esprit Saint jaillit de son côté transpercé. L’un des soldats, de sa lance, lui perça le côté, et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau (Jn, 19,34). Jésus avait prophétisé, bien avant qu’elle n’arrive, cette venue de l’Esprit Saint, en la liant à son sacrifice. « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive, celui qui croit en moi; selon qu’a écrit l’Ecriture, de son sein couleront des fleuves d’eau vive ». Et l’évangéliste précise: « Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car il n’y avait pas encore d’Esprit parce que Jésus n’avait pas été encore glorifié. » (Jn 7,37-39), c’est-à-dire n’avait pas encore vécu sa mort et sa résurrection.

Ainsi, il fallait que Jésus nous aime jusqu’au bout pour que l’Esprit Saint soit livré aux croyants. Ce don de l’Esprit Saint sur la Croix est attesté par le même Evangile :

Lors donc que Jésus eut pris le vinaigre, il dit « Tout est consommé! »; et, inclinant la tête, il remit l’esprit. Jn 19,30

L’expression de Jean, que l’on traduit par « il remit l’Esprit », est  paredôken to pneuma, littéralement « il transmit l’esprit ». Le verbe grec utilisé ici paradidômi possède le sens de « transmettre » ou « livrer » à quelqu’un. 

L’Ecriture est donc claire à ce sujet : à l’instant de mourir, Jésus livre l’Esprit Saint aux croyants. C’est la raison pour laquelle l’évangéliste rapporte avec tant de solennité l’épisode du flanc transpercé, suivi de la séquence de l’eau et du sang qui s’en écoulent. 

Saint Jean situe donc  le don de l’Esprit Saint au moment où  « Jésus remit l’Esprit » sur la croix (Jn 19, 30). De même, lorsque la lance transperça le Cœur du Christ, l’eau et le sang étaient aussi symbole du don de l’Esprit Saint comme Jésus l’avait lui-même annoncé (Jn 7, 38). Enfin, après la résurrection, Jésus rencontre les Apôtres, souffle sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint » (Jn 20, 22). Saint Jean nous rapporte donc à trois reprises le don de l’Esprit Saint comme si Jésus était « impatient » d’achever l’œuvre du Père en donnant immédiatement le Don promis.

Nous avons aussi en mémoire le récit de la Pentecôte tel que nous le livre saint Luc dans les Actes des Apôtres : les Apôtres sont réunis avec Marie au Cénacle dans l’attente de ce don promis par le Christ avant son Ascension (Ac 1, 8). Soudain, ils virent apparaître des langues qu’on eût dites de feu… Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer (Ac 2,1-4).

Saint Augustin considère la première effusion de l’Esprit Saint chez saint Jean comme un don de l’Esprit pour vivre l’amour de Dieu ; la seconde effusion, celle rapportée par saint Luc, nous est donnée pour vivre l’amour du prochain en annonçant par la vie et la parole la Bonne Nouvelle du salut en Jésus.

Et si c’était celle de Jean, la vraie Pentecôte, discrète comme à la croix, « simple » comme des cœurs qui se convertissent, puissante comme des enfants du monde qui deviennent enfants de Dieu et accomplissent – enfin – la volonté du Père ? 

La Pentecôte de saint Jean précède nécessairement la Pentecôte « charismatique » de saint Luc, car avant d’aimer ses frères et de donner sa vie pour eux, il faut d’abord savoir que je suis aimé de ce Dieu qui a donné sa vie pour moi : je sais, par cet Esprit qui m’est donné de ce Jésus sur la Croix, c’est mon frère… il est plus qu’un frère pour moi ; il est mon ami… il est plus qu’un ami pour moi ; il est celui qui me donne sa vie pour que je découvre que Dieu m’aime et que ce Dieu est un Père, le sien, et il me le donne. 

La Pentecôte johannique, l’Esprit Saint donné par Jésus sur la Croix, est destinée à redonner à l’homme un cœur d’enfant de Dieu. Nous avions perdu ce cœur filial par notre péché, par nos blessures, par nos souffrances sur la terre ; il nous est restitué aujourd’hui grâce à l’amour absolu de Jésus pour chacun de nous sur la croix ; chacun de nous, comme le jour de son baptême, est invité à le revivre aujourd’hui.

 


LIRE AUSSI...

Vigile pascale 2020 (A)

Vigile pascale 2020 (A)
Publié le Sam 11 Avr 2020

Vigile pascale Matthieu 28,1-10   Nos nuits de passage   Frères, nous sommes au cœur d'une célébration qui se situe en pleine nuit - une vraie “vigile”, donc –  au cours du passage des ténèbres ... Lire la suite >

Jeudi Saint 2020 (9 avril)

Jeudi Saint 2020 (9 avril)
Publié le Jeu 09 Avr 2020

HOMELIE DU JEUDI SAINT  Ex 12, 1-8.11-14 ; 1 Co 11,23-26 ; Jn 13, 1-15
   Frères et sœurs, Un mot revient dans les trois lectures que nous avons entendues, et parfois plusieurs fois, c’est le mot « faire ». Et le « faire » en ... Lire la suite >

Mercredi des Cendres (2020)

Mercredi des Cendres (2020)
Publié le Mer 26 Fev 2020

Mercredi des Cendres Nous entrons en carême. La liturgie de ce mercredi des cendres nous met en garde : si nous vivons pour nous faire remarquer – soit des autres, soit de nous-mêmes, soit même de Dieu, nous avons déjà reçu notre récompense. ... Lire la suite >

Homélie de Noël (Messe du jour)

Homélie de  Noël (Messe du jour)
Publié le Mer 25 Dec 2019

Bouaké Jour de Noël 2019   Deux messes pour Noël, celle de la nuit, celle du jour, très différentes, surtout à cause de l’évangile, si différent. Quelle est la grâce propre de la messe du jour de Noël ? Pour... Lire la suite >

Homélie de la Messe de la nuit de Noël (2019)

Homélie de la Messe de la nuit de Noël (2019)
Publié le Mar 24 Dec 2019

Bouaké Nuit de Noël 2019   La première lecture de cette messe, la prophétie d’Isaïe, nous a montré des images très contrastées : d’un côté, la guerre, des bruits de bottes de soldats, des manteaux tachés... Lire la suite >

Homélie pour les défunts (2 novembre)

Homélie pour les défunts (2 novembre)
Publié le Sam 02 Nov 2019

2 novembre Messe des défunts   Introduction Prier pour ceux que nous avons aimés fait partie de notre foi, mais il ne faut pas oublier qu'on peut aussi demander à nos chers défunts de prier pour nous. De prier et de s'associer aux difficultés... Lire la suite >

Homélie de la Toussaint (2019)

Homélie de la Toussaint (2019)
Publié le Ven 01 Nov 2019

Homélie de la Toussaint Frères et sœurs, si j’étais St Paul, je me serai certainement adressé à vous, en vous disant, vous « les saints » moines, les « saints » oblats, les « saints » chrétiens... Lire la suite >

Homélie de l'Assomption 2019

Homélie de l'Assomption 2019
Publié le Mar 20 Aou 2019

Homélie de l’Assomption Frères et soeurs, en cette fête de l’Assomption de la Vierge Marie, toutes nos lectures sont tirées du Nouveau Testament, car c’est une fête qui annonce une grande nouveauté. Les deux premières parlent de... Lire la suite >

Homélie pour la solennité de saint Benoît (2019)

Homélie pour la solennité de saint Benoît (2019)
Publié le Lun 15 Juil 2019

Saint Benoît (2019) Pr 2, 1-9 ; Ep 4, 1-6 ; Lc 22, 24-27    Frères et sœurs, En cette fête de saint Benoît, Jésus dans l’Evangile nous enseigne sur ce qu’est un homme selon son cœur, un être qui se fait... Lire la suite >

Homélie pour le Baptême du Seigneur (Année C)

Homélie pour le Baptême du Seigneur (Année C)
Publié le Sam 12 Jan 2019 | Source P. Jean-Luc

Homélie Le Baptême du Seigneur C   Introduction Avec cette célébration du baptême du Seigneur, nous achevons le Temps de Noël. Le Verbe s’est fait chair, Jésus est né et Dieu s’est manifesté au monde. Dimanche... Lire la suite >